Chroniques

Archer’s Voice ~ Mia Sheridan

Archer chronique.jpg

 

Résumé :

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

Avis :

La sortie de ce livre a fait pas mal de bruit sur les réseaux sociaux et j’en ai eu l’eau à la bouche. En effet une histoire d’amour entremêlée de secrets et de lourds passifs qui ne craquerait pas ?

J’ai un peu de mal à écrire cette chronique car mon avis n’est pas stable. Dans tous les cas j’ai aimé ce livre pour beaucoup de raisons :

 Tout d’abord l’humour ! C’est quelque chose que j’adore tout particulièrement, surtout lorsque les personnages ont quelques phrases parfaites en réserve.

 » JE PEUX PARLER MAIS J’ADORE MONTRER MA BELLE CALLIGRAPHIE »

(Je ne cite pas souvent mais là j’ai adoré)

 Ce roman regorge de petites répliques comme celle-ci pour mon plus grand bonheur. Mais pour autant l’histoire n’a rien de comique bien au contraire.

 C’est un roman très dynamique malgré sa simplicité et quelques longueurs. J’aurai aimé que le passé des personnages soit plus présent qu’il y ai davantage de répercussions et surtout une présence plus appuyée et plus noir des « méchants » de l’histoire.

 Dans tous les cas ce livre reste touchant et émouvant mais ne m’a pas tenu en haleine.

 Les personnages quand à eux sont parfaits. Ils collent à l’histoire, ils sont simples et très réels mais cela ne les rends pas moins intéressant. À mon sens cela ne tombe pas dans le cliché et on s’attache vite à nos deux protagonistes.

 La double narration n’est pas trop présente nous avons une dominance de Bree et pour une fois je n’ai pas tellement apprécié le point de vue du personnage masculin hormis le passage dans la forêt avec Bree (je ne veux pas spoiler).

 Pour moi le point fort de ce livre est la fin qui est splendide. On comprend les choix qui sont fais et on approuve l’héroïsme et le bonheur qui conclut ce volume.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s